Français
 AvantGarde Conseils
 AvantGarde Conseils
LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION
LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION
Les soldes intermédiaires de gestion sur 3 ans vous donneront les indicateurs utiles à l'appréciation de votre projet
1- LA VALEUR AJOUTEE
- Elle correspond à l’apport que l’E. fait au monde économique extérieur.
  (La somme des valeurs ajoutées par les entreprises d’une nation constitue
  la “production nationale   brute” ou PNB). Résultat de la différence entre
  les ventes et les achats externes, elle mesure la richesse créée par l’E.
  qui sera partagée par les différents acteurs participant à la   vie de l’E. :
  personnel, banques, Etat, actionnaires

2- L'EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION (EBE)
- Est une notion financière essentielle. C’est le solde généré par l’activité
   courante de l’E. avant de prendre en compte sa  politique d’investissement
   (amortissements) et de gestion  financière (emprunts). Il donne une vision
   objective de l’E. et  permet de déterminer la rentabilité de son exploitation
   courante. Il traduit un flux financier, c’est-à-dire l’importance des liquidités
   qui ont été dégagées par l’exploitation. C’est  avec ces liquidités que
   l’entreprise pourra notamment financer  ses nouveaux investissements mais
   aussi rémunérer les apporteurs de capitaux (prêteurs et propriétaires)

3- LE RESULTAT D'EXPLOITATION
- Est issu de l’activité “normale et courante” de l’entreprise. Comme son
   nom l’indique, il se calcule avant la prise en compte des éléments
   financiers ou exceptionnels. Il se calcule à partir de l’EBE en prenant en
   compte les dotations aux amortissements et provisions et les autres
   charges qui n’avaient pas été prises en compte 
3- LE RESULTAT COURANT AVANT IMPÔT
- On appelle “opérations courantes” les opérations d’exploitation et financières.
   C’est donc tout ce qui s’oppose à l’exceptionnel. La performance courante
   est par conséquent la performance économique et financière. L’intérêt de
   cette notion est donc de ne pas comprendre les éléments exceptionnels et
   de constituer un moyen d’analyse de l’activité “courante” et une base pour
   les prévisions financières.